Mine BackQuébec


Caractéristiques du site de plongée

Types
Conditions Risques potentiels
Fournisseurs Stationnement
Planification Secours en cas d’urgence Conditions météorologiquesHoraires des traversiersConditions routièresCartes routières

Indications de plongée

ATTENTION: le site de la mine est clôturé et l’accès est INTERDIT par le Ministère des Ressources naturelles et Faune du Québec. La plongée n’y est donc pas permise.

 



Sur la photo, on peut voir que la clôture a été éventrée (2004). Cette portion a été re-clôturée et en 2005 elle a été à nouveau ouverte (selon des informations).

Back-Mine est un site remarquable quant à sa structure. Pour le reste, c’est un endroit extrêmement dangereux selon les géologues consultés. Durant une simple visite du site externe, un bloc de roc s’est détaché du toit et s’est écrasé dans l’eau.

Datant du début du siècle, cette mine artisanale comporte un couvert rocheux ajouré supporté par des piliers. Ces derniers présentent des fractures dans le roc en raison du dynamitage et de l’action du gel et du dégel. Aucun géologue ne peut prévoir quand la structure tombera, mais elle tombera. Certains plongeurs s’y sont aventurés en jouant littéralement à la roulette russe.

Bien que la mine soit gardée par une clôture, la partie qui bloquait l’accès au plan d’eau à l’intérieur de la mine a été arrachée par des personnes déterminées à accéder au site. On peut y apercevoir les trous laissés par les piquets. La présence d’une clôture près d’une mine indique un lieu non sécuritaire et dangereux pour le public. Comme il en coûterait trop cher pour dynamiter et remblayer des sites comme celui-ci, nos gouvernements préfèrent installer des clôtures car cela leur coûte une fraction du prix.


Source: permission Dominique Brodeur, 2004
(cliquer avec le bouton droit pour voir en haute résolution -- right click to see the picture at high resolution)


Pour les sceptiques, je vous invite à examiner la photo panoramique de mon buddy Dominique. En l’observant de près, vous verrez des fissures sur l’ensemble du couvert rocheux et des piliers, des signes qu’un affaissement inévitable du toit est sur le point de se produire. Les lignes ressemblent à des lignes hachurées.

J’invite les plus grands sceptiques (et casses-cou) à contacter le Ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs du Québec ou Ressources naturelles Canada. SVP prendre note que l’exploration minière est de juridiction provinciale tel que stipulé dans la constitution.

Points d’entrée


Note:
Source: permission Dominique Brodeur, 2004
(cliquer avec le bouton droit pour voir en haute résolution -- right click to see the picture at high resolution)


  Prof.   Site  Particularités
Pour afficher dans Google maps, suivre le lien
Aucun détail ne sera fourni sur ce site. La mention a pour but de décourager toutes tentatives d’y plonger.

Indications routières

La mine se situe dans la région de Buckingham.

© Copyright 1999-2016, Michel Robitaille. Tous droits réservés.