Roy A. JodreyOntario


Caractéristiques du site de plongée

Types Plongée d’épave Plongée de courant
Conditions Visibilité très restreinte ou nulle Thermocline ou eau froide Risques potentiels Double thermocline ou eau froide
Fournisseurs Stationnement Rampe de bateau Baignade Tables de picnic W.C.-toilettes
Planification Secours en cas d’urgence Conditions météorologiquesHoraires des traversiersConditions routièresCartes routières

Indications de plongée

Cette plongée est réservée à des plongeurs expérimentés.

Le Roy A. Jodrey mesure 194m (640’) de longueur. Il repose près de Wellesley Island à une profondeur variant entre 58m (190’) et 73m (240’). La plongée s’effectue de la rive en débutant à la nage puis par une descente à quelques 12m (40’). De là, il faut suivre une ligne jusqu’à 40m (130’). À cette profondeur, plusieurs lignes vont à différents trajets de parcours. Des indications sont à venir...

Le Jodrey à été construit en 1965 pour la compagnie Canadienne Algoma Central Railway. Le bateau était chargé de 20 000 tonnes d’acier qu’il devait livrer dans la ville de Détroit.

Le 20 novembre 1974 le navire frappa un haut-fond dans la baie Alexandria qui laissa une déchirure si grande dans sa quille que le bateau roula sur lui-même et coula en moins de quatre heures. Le capitaine tenta d’échouer son navire au sud de l’île de Wellesley en vain. Les 29 membres d’équipage survécurent tous au naufrage.

En 1998, la garde cotière américaine a supervisé le renflouage de huit barils d’huile venant de l’épave du Jodrey. Soupçonné d’être la source de plusieurs petits mystères dans la baie d’Alexandria en juillet 1998, la garde cotière a alors engagé un contracteur en travaux sous-marins pour mener une enquête sur l’apparition de petits arcs-en-ciel sur l’eau au-dessus du site de l’épave. Le 7 août, des plongeurs commerciaux trouvèrent huit barils sur la poupe du navire à environ 165 pieds qui contenaient de l’huile.

La première chose qui frappe le plongeur à chacune de ses plongées sur cette épave est sa dimension titanesque. Le Jodrey est toujours dans un très bon état en grande partie à cause de sa profondeur qui limite l’achalandage et décourage les pilleurs.

Le pont principal se situe dans les 200 pieds. Au milieu de l’épave, on peut voir une fracture dans la coque. Sur la proue, il est possible de voir la déchirure de la collision avec le haut-fond et les dommages occasionnés par la descente le long de la falaise lors du naufrage.

Cette épave requiert une expérience, une formation et un équipement adéquat pour le type de plongée qu’elle représente. Pour sa sécurité, le plongeur devrait avoir la formation pour pouvoir plonger ce site avec un mélange Trimix.

Le Jodrey est situé dans un endroit très achalandé par la navigation maritime. Un fort courant est aussi remarqué sur ce site.

Points d’entrée


Note: les indications sont approximatives, il est préférable d’être accompagné par quelqu’un connaissant les sites. Toutes les épaves marquées 1 sont situées sur la ligne fléchée sur le schéma.

  Prof.   Site  Particularités
Pour afficher dans Google maps, suivre le lien
160′CatherineSitué entre Alexandria Bay, Sunken Rock Island et le Sunken Rock Shoal (haut fond).
215-60′IslanderSur la rive d’Alexandria Bay au Nord de l’hôpital. On se stationne devant le pavillon dans le stationnement public. On s’équipe et on descend jusqu’au quai en allant du côté Est du pavillon. L’épave se situe à 100-150’ en aval.
3150-242′Roy A. JodreyUn peu au loin de la station de la Garde Côtière US sur la rive Sud de Wellesley Island. Une plongée technique avec courant fort.
4?MarisposaInformations à venir.
5?KlotowahInformations à venir.
6?John ParsonsInformations à venir.
7?PioneerInformations à venir.
8?F.M. LambInformations à venir.
9?DaminoInformations à venir.
10?RingleaderInformations à venir.
11?BarcelonaInformations à venir.
12?RooseveltInformations à venir.
13?Sky LarkInformations à venir.
14?City of ToledoInformations à venir.
15?PowhattanInformations à venir.
16?Sara PotterInformations à venir.
17?WinonaInformations à venir.
18?Say WhenInformations à venir.

Indications routières

À partir de l’autoroute 401, surveiller et prendre la sortie 675 menant à la route
Thousand Islands Parkway - Promenade des Milles Îles. Rouler vers le Sud sur environ 2 km. Surveillez les indications pour Mallorytown Landing, tourner à gauche. On se gare dans le stationnement de Parc Canada, il y a des frais de stationnement. S’il n’y a plus de place pour mettre à l’eau votre bateau ou si vous avez pris arrangement avec un fournisseur dont le départ est de Rockport, poursuivre alors la route jusque là. À cet endroit, vous devez trouver du stationnement soit le bord de la route ou au stationnement municipal.


Route alternative. À partir de la 401, surveiller et prendre la sortie 661 menant vers l’État de New-York, direction Sud. Après quelques kilomètres, vous devrez traverser la frontière Canada - États-Unis. À ce sujet, il n’est pas obligatoire mais il est suggéré de faire établir un relevé officiel de votre équipement de plongée par le douanier canadien avant de traverser du côté américain. Ainsi au retour, vous pourrez démontrer que votre équipement n’a pas été acheté en sol américain (du moins ce qui sera sur le relevé) advenant au retour que le douanier canadien décide de procéder à une vérification. Au douanier américain, vous devrez indiquer sur demande la durée du séjour, la destination, une preuve de citoyenneté ainsi que tout autre renseignement (ayez votre passeport) . Une fois cette formalité complétée, poursuivre la route maintenant la 81 vers Collins Landing. Puis tourner à gauche en suivant la route 12 vers l’Est vers Alexandria Bay. D’autres informations sont à venir...


Saviez-vous...

Si vous plongez sur une épave située en territoire américain en provenance du Canada par bateau, vous devez d’abord passer par les douanes américaines situé sur Heart Island. Et inversement si vous plongez sur les épaves situées en territoire canadien en provenance des USA, vous devez d’abord passer par les douanes canadiennes situées à Rockport. Sur le chemin du retour, vous devrez passer la douane du pays de départ. Pour plus de détails consultez les règles.

© Copyright 1999-2016, Michel Robitaille. Tous droits réservés.